Ostéopathie

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Les grands principes de l’ostéopathie

L’ostéopathie et les techniques qui en découlent sont gouvernés par quatre principes fondamentaux :

 

  1. L’unité du corps – L’individu est considéré dans son intégralité, toutes les parties du corps sont reliées entre elles de façon indissociable. Dès qu’une structure du corps est affectée, cela retenti sur l’homéostasie et le fonctionnement du corps ;
  2. La relation réciproque entre la structure du corps et sa fonction – La forme d’une structure correspond à la fonction qu’elle doit remplir ; les deux étant interdépendantes ;
  3. La capacité inhérente du corps à l’auto régulation et à l’auto guérison – L’ostéopathie aide le corps qui possède déjà ses propres moyens de défense en lui permettant de retrouver un équilibre et de combattre la maladie ;
  4. La règle de l’artère est suprême – la circulation libre des fluides et de l’influx nerveux – La régénérescence des cellules et l’élimination des déchets dépendent de la circulation libre du sang, de la lymphe, et du liquide céphalo-rachidien. L’importance immunitaire des systèmes circulatoire (sang et lymphe) et nerveux est ainsi résumée par Still : « Il n’existe aucun espace, aussi petit soit-il, qui ne soit en communication avec les lymphatiques, leur nerf, leurs canaux sécrétoires et excrétoires ».
Liste des principales indications de l’ostéopathie

Adultes / Enfants / Personnes âgées

 Articulations et muscles

  • Lombalgies (lumbago, sciatique…)
  • Dorsalgies, cervicalgies (coup du lapin, torticolis…)
  • Douleurs des côtes ou du thorax
  • Entorses en complément d’une rééducation (cheville, genou, poignet…)
  • Tendinites (tennis-elbow, golf-elbow, périarthrite d’épaule…)
  • Posture : certains troubles de la mâchoire (occlusion) ou des pieds
  • Scoliose ou attitude scoliotique

Séquelles de traumatismes

  • Accident de la voie publique (piéton, voiture, moto, vélo, mobylette…)
  • Chutes, chocs (coccyx, dos, épaules, crâne…) même sans lésion à la radio
  • Post-chirurgical après cicatrisation (quelque soit la localisation, même au niveau de la face après chirurgie maxillo-faciale par ex)
  • Traumatologie du sport
  • Post-immobilisation pour restaurer ou entretenir la mobilité, complémentaire d’une rééducation en kinésithérapie
  • Complémentaire d’orthophonie (positionnement de langue…), d’orthodontie

Système nerveux, vasculaire et ORL

  • Céphalées, migraines, certaines formes de vertiges et d’acouphènes
  • Etats d’anxiété, stress, nervosité, troubles du sommeil
  • Névralgies (cruralgie, sciatique, cervico-brachiale…)
  • Mauvaise circulation (varices, jambes lourdes), syndrome de Raynaud…
  • Sinusites, rhinites, otites à répétition
  • Certains troubles de la vision et de l’audition

Système digestif & viscéral

  • Troubles de la digestion et du transit (douleurs, brûlures d’estomac, reflux gastro-œsophagien, nausées, constipations et/ou diarrhées chroniques ou en alternance, colites spasmodiques, ballonnements…)
  • Gêne respiratoire, essoufflements, asthme, bronchites à répétitionTroubles génitaux-urinaires (congestion du petit bassin, règles douloureuses ou irrégulières, certaines incontinences, prostatites…)
  • Fausses couches à répétition ou difficultés à être enceinte

Femmes enceintes

  • Suivi de grossesse
  • Préparation ostéopathique et mécanique du bassin et du corps à l’accouchement
  • Nausées, vomissements importants
  • Grossesse avec douleurs (sciatique, brûlures d’estomac, tiraillements dans le ventre, pubalgie…)
  • Menace d’accouchement prématuré, contractions précoces
  • Post-partum (accouchement très long ou très rapide, césarienne, appui sur le ventre pour l’expulsion…)

Nourrissons

  • Cris, pleurs, irritabilité
  • Régurgitations, constipation, coliques, hoquet
  • Troubles du sommeil
  • Torticolis du nourrisson ou rotation préférentielle
  • Asymétries du crâne liées aux contraintes de l’accouchement (forceps, ventouse, spatule)
  • Otites, troubles ORL
  • Problèmes de succion ou difficultés à l’allaitement
  • Se cambre souvent en arrière ou sursaute au moindre bruit
  • Mauvaise position des hanches ou des pieds
  • Grossesse gémellaire, cordon autour du cou
  • Hyper ou hypotonicité de l’enfant